annonce-grossesse-3On parle de grossesse multiple ou gémellaire lorsqu’une femme attend plusieurs enfants : des jumeaux, des triplés, des quadruplés… voire plus. Ce type de grossesse est considéré comme à risque.

Sur le plan médical, lors d’une grossesse multiple, plusieurs cas de figure sont possibles :

  • les embryons sont issus du même ovule fécondé (on parle de « vrais jumeaux » ou monozygotes) ou bien issus d’ovules différents (on parle alors de de « faux jumeaux » ou dysigotes)
  • les embryons se développent dans un ou plusieurs placentas
  • les embryons se développent dans une ou plusieurs poches amniotique.

Les risques de complications pour la maman

La grossesse gémellaire met le corps de la mère à rude épreuve. Il existe un risque accru de diabète gestationnel, de surcharge pondérale, d’anémie, d’hypertension et de prééclampsie.

Les risques de complications pour les bébés

Le retard de croissance et la prématurité sont les deux grands risques encourus par les jumeaux. Le risque de malformation est également un peu plus élevé, particulièrement chez les monozygotes (« vrais jumeaux »).

Suivi des grossesses multiples

Une échographie précoce permet de définir le type de grossesse gémellaire et d’organiser son suivi.

Une fois par mois, une échographie est réalisée afin de surveiller le bon développement des foetus. Une visite mensuelle est également prévue chez votre gynécologue afin de suivre de près l’état de votre col utérin.

De manière générale, vous devez vous ménager, vous faire aider, éviter les tâches difficiles et les longs trajets en voiture.

L’accouchement

Dans le cas d’une grossesse multiple, l’accouchement se fait, si possible, par voie basse (c’est-à-dire par les voies naturelles). Une césarienne n’est pratiquée que si votre premier jumeau à naître est mal positionné ou si l’un des bébés présente une souffrance fœtale.

L’accouchement peut être déclenché avant le terme si les examens montrent que les bébés n’ont plus assez de place et de liquide amniotique pour bien se développer.

Une grossesse gémellaire nécessite un diagnostic précoce, une surveillance étroite et du repos. Les grossesses multiples peuvent être mises en évidence dès la première échographie, avant le 3ème mois. Dès la 22ème semaine de grossesse, une échographie est réalisée chaque mois. Deux échographies mensuelles peuvent par ailleurs s’imposer si les jumeaux partagent le même placenta. Enfin, des consultations hebdomadaires sont conseillées pendant les dernières semaines de la grossesse, n’hésitez pas à demander conseils auprès de votre médecin. Aussi, le choix de la maternité est donc très important, car tout est prévu et préparé à l’avance pour accueillir les jumeaux, triplés, etc…

 

 

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :