Science et vie

Le corps céleste qui a percuté la Terre il y a 66 millions d’années a causé la disparition de 75 % des formes de vie, dont la plupart des dinosaures non aviaires.

Soixante-six millions d’années avant Homo sapiens, un astéroïde titanesque a provoqué la disparition de quelque 75 % des formes de vie sur Terre. Ce corps céleste a laissé un immense cratère derrière lui, Chicxulub, dont les traces résiduelles ont permis à des chercheurs de retracer les derniers instants des dinosaures qui régnaient alors sur la planète. Un astéroïde s’écrasait donc dans une région correspondant aujourd’hui au golfe du Mexique. Le choc fut si violent que, selon la théorie dominante parmi les scientifiques, il provoqua la disparition d’ une bonne partie des êtres vivants de la planète.

La collision de l’astéroïde avec une sorte de poudrière pétrolière serait à l’origine de ce phénomène d’extinction de masse. La suie ainsi libérée dans l’atmosphère aurait alors provoqué un refroidissement climatique extrême, entre -10 °C et -8 °C après l’impact, avec une chute oscillant entre -8 °C et -1 °C sur les sols.

En d’autres termes, les dinosaures non aviaires auraient bien pu ne pas disparaître si l’astéroïde avait atterri presque dans n’importe quelle autre région du monde.

cratere-de-chicxulub-1521472514

asteroide-dinosaures

Voir le PDF

Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :