Actualités/Science et vie/Sciences

Le dérèglement climatique entraînerait partiellement la disparition des villes.

Des chercheurs américains ont publié un rapport montrant le dérèglement climatique qui entraînerait partiellement la disparition des villes si on ne parvient pas à limiter le réchauffement climatique. Cette étude se base sur des données satellitaires des niveaux océaniques.

Si les émissions à effets de serre continuent sur leur lancée, entraînant un réchauffement de +4°C, le niveau des océans gagnera 8,9 mètres. En termes de population, la Chine serait en première ligne : à +4°C, la montée des eaux concernerait un territoire aujourd’hui peuplé de 145 millions de personnes, un chiffre divisé par deux à +2°C. 

Ces projections prennent en compte la dilatation de l’océan quand il se réchauffe, la fonte des glaciers mais aussi la dégradation des calottes du Groenland et de l’Antarctique, irréversible au-delà d’un certain seuil.

Voir le PDF

Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :