La banquise de l’Alaska a presque entièrement disparu. Le 5 août 2019 dernier, il n’y avait plus aucune trace de glaciers visibles à 241 kilomètres des côtes, après un été dévas­ta­teur. Des tempé­ra­tures dépas­sant large­ment les moyennes de saison, des mers de plus en plus chaudes, et une cani­cule anor­male en juillet ont causé la fonte de la banquise, perdue dans les mers. 

S’agissant clai­re­ment d’une saison extrême, la région ne cesse en effet de se réchauf­fer, mais la banquise n’avait jamais fondu aussi rapi­de­ment, pas même en 2017, lorsqu’elle avait tota­le­ment disparu.

L’un des problèmes majeurs de la banquise en Alaska est sa forma­tion récente. La banquise plus ancienne, plus robuste, et qui avait plusieurs années de vie derrière elle a en effet tota­le­ment disparu, à cause du réchauf­fe­ment clima­tique. Elle a laissé place à une couche plus vulné­rable, qui fond donc beau­coup plus rapi­de­ment. La perte de la banquise ancienne est un facteur déter­mi­nant. Elle serait beaucoup plus sensible aux aléas météorologiques.

Arctic-Sea-Ice-Concentrations-529px

sea-water-nature-ocean-animal-cute-wildlife-fur-portrait-mammal-aquatic-floating-swimming-marine-seals-vertebrate-otter-harbor-seal-sea-otter-marine-mammal-mustelidae-620207

Voir le PDF

Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s