Edmond Simeoni, l’homme d’Aleria s’est éteint.

Edmond Simeoni, le “père” du nationalisme corse contemporain et père du président du conseil exécutif de l’Assemblée de Corse Gilles Simeoni, participe à une manifestation populaire, le 03 février 2018 à Ajaccio, trois jours avant la venue du Président Emmanuel Macron dans l’île. Ce 14 décembre, à l’âge de 84 ans, disparaît la figure politique corse la plus marquante des cinquante dernières années, à la fois père fondateur du nationalisme insulaire, militant écologiste avant l’heure et conscience parfois controversée d’un courant d’idées traversé par de profondes lignes de fracture.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s