Les causes et les facteurs de conflits en République Centrafricaine sont divers et variés. Parmi les plus importants figurent :

  • La fragilité des institutions étatiques ;

  • L’échec des efforts de démocratisation ;

  • L’exploitation et l’instrumentalisation des différences ethniques ;

  • La prolifération de groupes armés et des armes légères ;

  • Le manque de dialogue et de coopération entre le pouvoir et l’opposition ;

  • L’intransigeance et le manque de flexibilité des acteurs sociaux et politiques ;

  • Les arriérés de salaires et/ou le non-paiement des salaires à terme échu ;

  • La pauvreté et la misère.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s