Le surplus de poids (l’embonpoint et l’obésité) est un facteur de risque important pour plusieurs problèmes de santé, par exemple :

  • le diabète de type 2;
  • l’hypertension;
  • les maladies cardiovasculaires;
  • plusieurs types de cancers, comme le cancer colorectal, du pancréas, du rein, du sein, de l’utérus et de l’ovaire;
  • l’ostéoarthrite, qui est une forme d’arthrite.

En plus du surplus de poids, le tabagisme, la sédentarité et la mauvaise alimentation sont des exemples d’habitudes de vie qui sont néfastes pour la santé.

Il n’existe pas de recettes miracles pour perdre du poids et ne pas le reprendre dans les mois qui suivent. Également, les tentatives multiples de perte de poids et les méthodes employées peuvent comporter des risques pour la santé. Le plus important est d’adopter un mode de vie physiquement actif et une saine alimentation. Il est préférable de prévenir la prise de poids, plutôt que d’essayer d’en perdre.

Les régimes amaigrissant sont généralement très sévères et il est souvent impossible de les suivre pour toujours.

Le corps réagit à un régime de la même manière qu’à une famine : en réduisant l’énergie dépensée au repos. En recommençant à manger comme avant, ou plus qu’avant à cause de la privation, le corps entrepose sous forme de graisses les calories qu’il reçoit enfin. La personne reprend donc le poids perdu et souvent davantage. Plus les régimes sont nombreux, plus le corps essaie de protéger ses réserves et plus il devient difficile de perdre du poids.

Plusieurs régimes recommandent de peser ou de mesurer la quantité d’aliments consommés. Cependant, chaque personne a des besoins en énergie et en calories qui lui sont propres. Les portions proposées dans ces régimes ne conviennent donc pas à tout le monde. La seule façon de s’assurer de consommer la quantité de nourriture qui répond aux besoins du corps consiste à se fier aux signaux de faim et de satiété qu’il envoie.

Bon nombre de régimes s’accompagnent d’une liste d’aliments interdits. Pourtant, il est démontré que le fait de se priver complètement ou de façon exagérée d’un aliment augmente l’envie de consommer cet aliment et amène à en consommer des quantités plus importantes.

Les définitions de l’embonpoint et de l’obésité reposent sur l’indice de masse corporelle (IMC). L’IMC consiste en la mesure du poids d’une personne par rapport à sa taille. La formule utilisée est : IMC = poids (kg)/taille (m)2. Il est utilisé afin d’indiquer les risques de développer des problèmes de santé.

L’IMC n’est toutefois pas un bon indicateur du gras corporel puisqu’il ne fait pas de distinction entre un surplus de gras ou un surplus de muscle. C’est le gras corporel, surtout celui qui se situe au niveau du ventre, qui peut avoir des effets nocifs sur la santé et sur l’espérance de vie d’une personne.

Résultat de recherche d'images pour "obésité"

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s