•  Assassinat du juge François Renaud la nuit du 2 au 3 juillet 1975.

Dans la nuit du 2 au 3 juillet 1975, Le juge François Renaud était abattu de plusieurs balles en bas de son domicile de Lyon, par trois hommes cagoulés qui réussirent à prendre la fuite. L’annonce de sa mort fut un choc. Depuis la fin de la seconde guerre mondiale, c’était la première fois, qu’un juge était assassiné en France. Nommé premier juge d’instruction du palais de justice de Lyon en 1972, après avoir fait ses classes en Afrique, François Renaud était surnommé « le shérif » de par ses méthodes fermes et peu orthodoxes pour régir les instructions. Charmeur et homme à femmes, il était aussi un des fondateurs du syndicat de la magistrature créé dans le sillage de Mai 68.

  • Affrontements d’Aléria en Corse le 22 août 1975 dont les nombreuses victimes se trouvaient dans les forces de l’ordre, d’où l’affrontements entre nationalistes et la gendarmerie concernant l’exploitation de travailleurs sans papiers et des terres corses afin de satisfaire la vente de vin trafiqué sur le continent. 

Témoignage d’ Edmond Simeoni, homme politique français, né le 6 août 1934 à Corte en Haute-Corse ; il se réclame du nationalisme corse.

 

  • Assassinat d’Henri Curiel, militant tiers-mondiste, en plein cœur de Paris à sa sortie de son domicile, le 4 mai 1978, toujours par les hommes de main du SAC.

Soutenant le Front de libération nationale (FLN, indépendantiste), Henri Curiel, né en 1914 au Caire, pendant la guerre d’Algérie avait rejoint le réseau fondé par Francis Jeanson, « Les porteurs de valise ». Il fut arrêté en 1960, puis libéré après la signature des accords d’Évian qui mettait fin à la guerre d’Algérie. Il fut l’une des chevilles ouvrières des mouvements de libération des années 1960 et 1970 en Afrique, Asie et Amérique latine. Assassiné le 4 mai 1978 à la sortie de son domicile par deux hommes armés, son meurtre avait été revendiqué par un mystérieux groupe d’extrême-droite nommé « Delta », mais les auteurs n’ont jamais été identifiés. L’enquête avait été rouverte dans les années 2000 sur la base de nouveaux témoignages après un non-lieu en 1992, avant d’être une nouvelle fois classée sans suite en 2009.

  • Affrontements de Longwy en Lorraine le 23 mars 1979, sur fond de désindustrialisation du secteur sidérurgique, qui avait fait des centaines de blessés dans les rangs des manifestants. C’était un épisode de la République de Longwy matée dans la violence policière d’Etat
  • Premières émeutes urbaines à Vénissieux, aux Minguettes et Vaux en Velin dans le Lyonnais en 1979. Tous les problèmes soulevés à l’époque ne sont pas résolus en 2018, et se sont mêmes aiguisés, particulièrement la ségrégation spatiale et ethnique, ghettoïsation sociale et économique, et par conséquent forme un creusement des inégalités.
  • Assassinat de Pierre Goldman, écrivain et militant antifasciste, le 20 septembre 1979 à Paris, à sa sortie de son domicile. Revendiqué par un groupe d’extrême droite et des anciens du SAC.
  • Mort suspecte, du ministre d’Etat Robert Boulin, le 30 octobre 1979 à Rambouillet.
  • Assassinat du juge Pierre Michel, le 21 octobre 1981 à Marseille, qui luttait énergiquement contre les réseaux mafieux. La famille attend toujours que justice rendue. 

Epoque de la révolution libérale, menée en France par Raymond Barre, celui-ci dérégule le marché du travail. C’est le début de la désindustrialisation de masse et des plans énergiques de suppression d’emplois, de maximisation des profits et des dérégulations fiscales et financières. En Espagne, au Portugal et en Grèce, les dictatures tombent pour laisser place à des démocraties représentatives et libérales.

Certains crimes n’ont, à ce jour, toujours pas été élucidés…

 

Rollin Mélanie

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s