Les parkings souterrains représentent de grands risques sanitaires en lien avec les niveaux de pollution de l’air. Des expositions aiguës ou répétitives, en particulier au monoxyde de carbone et au dioxyde d’azote, accroîssent les effets néfastes pour la santé, par conséquent résulteraient d’une diminution d’oxygène disponible dans le sang et le système respiratoire, notamment chez les plus sensibles, les enfants, personnes âgées, et chez les asthmatiques. Aussi, des expositions chroniques principalement dues au benzène (cancérogène de catégorie 1) et au dioxyde d’azote, et dans une moindre mesure aux particules fines (PM10) sont aussi connues pour leurs effets sur nos systèmes respiratoire et cardiovasculaire ainsi que des irritations oculaires et nasales par le formaldéhyde.  Aussi, parmi certaines activités professionnelles de l’exploitation de parkings souterrains (accueil, surveillance, entretien) et le nettoyage de véhicules, car eux aussi sont largement concernés, apparaissent les plus exposés. Ces deux activités présentent globalement les durées de travail dans le parc, et donc d’exposition, les plus élevées. Les parkings souterrains ne sont donc ni bons pour notre environnement ni notre santé!

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s