Aujourd’hui, le travail est réparti de façon très inégalitaire en Belgique. Près de 500.000 personnes sont à la recherche d’un emploi, plus d’un million de travailleurs (et très majoritairement des travailleuses) prestent à temps partiel, plus de 41% des Belges exercent un travail atypique (travail le dimanche, le
samedi, la nuit). Les contrats à durée très limitée (contrats à durée déterminée, intérim, flexijobs) sont de plus en plus fréquents. Les heures supplémentaires se multiplient, souvent au détriment de nouvelles embauches. Ainsi, les travailleurs à temps plein prestaient en moyenne 41,4 heures par semaine en 2016 alors que le temps de travail hebdomadaire moyen est fixé à 38 heures depuis 2003. Le travail est mal ré-parti sur l’ensemble de la carrière puisque les jeunes peinent à trouver un emploi et que travailleurs entre 55 à 64 ans ne sont que 45,4% à être à l’emploi.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s