Brin d’ histoire…

LE CODE DU TRAVAIL, né à l’issue de la catastrophe de Courrières dans le Pas-de-Calais où un coup de grisou en 1906 assassina 1099 personnes dont 290 enfants âgés entre 13 à 18 ans.
La compagnie qui exploitait la mine s’était refusé de rechercher les survivants et avait donc ordonné la reprise du travail. Vingt jours après l’explosion, treize rescapés réussissent à remonter à la surface après avoir erré dans le noir total sur de nombreux kilomètres. Un quatorzième fut retrouvé quatre jours plus tard.
Ce fut un immense choc dans l’opignion . Ce fut donc aussi et par conséquent, la naissance du Ministère du Travail suivi du code du travail, en décembre 1910, précisément pour protéger les travailleurs des exigences de l’économie et des entreprises afin de forcer les employeurs à respecter les droits des salariés face à l’exploitation qu’ils subissent.

 

Rollin Mélanie

Publicités

(2 commentaires)

  1. Magnifique brin d’histoire ! Très intéressant à se rappeler, d’autant plus que l’idéologie néolibérale actuelle, en Belgique et dans le monde, met le travailleur sous pression, des grands groupes et multinationales !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s