Je suis un téléphone @rabe .

Interview de Julien Hillion, jeune réalisateur, nous parle de son court, de son ami et co- réalisateur du film , de son équipe, et de leurs projets.

Peux tu me parler de toi ? De quelle région venez vous ? Quels ont été vos motivations que d’avoir réalisé ce film ?

Nous sommes deux réalisateurs, Julien Hillion (moi) et Aurélien Lebeau. Nous avons fait ce film pour tenter de sensibiliser toutes celles et ceux qui le regarderont au problème du racisme et de l’exclusion et à l’accueil des migrants, notamment les enfants. L’idée est également d’évoquer les dérives qui peuvent être celles des réseaux sociaux sur les adolescents, et les rumeurs qui peuvent se créer en un temps record. Cependant, nous ne sommes pas dans une vision passéiste des choses et pensons que les nouvelles technologies, qui sont des instruments formidables, peuvent servir à réaliser de très belle choses, notamment s’ouvrir sur le monde. Nous avons résumé cette idée dans la formule « Entre ouverture sur le monde et repli sur soi, les nouvelles technologies font et défont le lien social. Espérons que la balance penche bientôt du côté de l’humanité. » qui figure sous le film dans le cadre du concours de la 8ieme édition du Nikon.Film Festival.

Nous sommes tous les deux Bretons. J’habite dans la région de St Malo et Aurélien à Rennes.

Nous travaillons tous les deux dans le collège au sein duquel a eu lieu le tournage, moi en tant qu’enseignant en Histoire Géographie et Aurélien en tant que surveillant. Aurélien est un professionnel du cinéma puisqu’il est également monteur actif dans le réseau télévision. 

J’ai écris le scénario et les dialogues et Aurélien s’est occupé de la post-production. Nous avons donc également, comme je l’ai déjà écrit, co-réalisé ce court-métrage.

Et si je te demandais de me parler de l’équipe de tournage ?

Nous formons tous les deux le noyau dur de l’équipe de tournage et nous avons fait appel à des amis pour nous aider.

Musique : Mickaël OLIVETTE Infographie : Aloïs LECERF Image : Jean SABOT.

Il ne faut surtout pas oublier les enfants, qui ont beaucoup donné de leur temps pour ce tournage. Tout s’est déroulé en une après-midi au collège. 105 élèves ont été mobilisés pour faire les figurants. Nous avons été aidés par une dizaine de collègues dont certains apparaissent dans le film. Les trois acteurs principaux ont été choisis durant un petit casting. Jana, qui tient le rôle principal, est en 6e et Noam et Enzo sont en 4e. Il s’agit du collège Jacques Brel à Noyal-sur-Vilaine (35).

Quels sont les moyens techniques utilisés ?

Ils étaient relativement limités : une caméra pour filmer et le home studio de Mika pour la musique. En revanche, Aurélien a réalisé un très gros travail de post- production pour arriver à ce résultat et notamment réussir à trouver la formule d’affichage des messages qui nous convienne (ce qui n’a pas été simple !).

Et pour le futur ? Des ambitions ?

Nous n’avons aucune prétention dans le milieu du cinéma. Nos ambitions sont donc, en plus de nous faire plaisir, de sensibiliser les enfants (et les adultes !) au sujet de l’accueil de l’autre et de réaliser un film qui est pédagogique.

Il s’agit, avec Aurélien, de notre seconde réalisation commune. La première, « Le vol », a été effectuée l’année dernière. Elle raconte l’histoire d’une rumeur dans un collège traitée par le biais d’un faux journal télévisé de type information en continu. Les acteurs étaient déjà tous des collégiens. Nous avions tourné le film dans les locaux de la chaîne « TV Rennes », qui nous a très gentiment prêté son plateau. Nous avons obtenu pour ce film (qu’il est malheureusement impossible de visionner parce que nous n’avons pas l’autorisation des parents des enfants ayant participé au tournage) le prix du public au Festival « CinéMa 35 » et l’un des prix « Bretagne tout court » au festival « Court en Betton ».

D’autres festivals en vues ?

Nous aimerions pourquoi pas participer à d’autres festivals. Nous tenterons notre chance en fonction des opportunités qui se présenteront à nous.

Le lien vers le film : https://www.festivalnikon.fr/video/2017/149?lang=fr

Crédits : Jana : Jana MONET Pierre : Noam TESSIER Enzo : Enzo TORRENS Un grand merci aux 105 élèves qui ont sacrifié un mercredi après-midi pour le tournage, ainsi qu’aux enseignants sans qui il aurait été impossible d’encadrer tout ce beau monde. Réalisation : Julien HILLION et Aurélien LE BEAU Scénario et écriture : Julien HILLION Montage et postproduction : Aurélien LE BEAU Musique : Mickaël OLIVETTE Infographie : Aloïs LECERF Image : Jean SABOT Conseiller numérique : Olivier GUIHAIRE

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s